Lire la suite

Dispositif SINTES
Tél : 01 41 62 77 16
emmanuel.lahaie@ofdt.fr

   
Accueil du site > Foire Aux Questions > Mon fils est accro aux jeux vidéo, que faire ?

Mon fils est accro aux jeux vidéo, que faire ?

Le jeu vidéo est avant tout un support ludique, qui permet de s’amuser. En tant que tel il n’est pas dommageable pour le joueur même si parfois les parents préfèreraient voire leurs enfants passer moins de temps devant leur écran. Jouer est un comportement nécessaire qui permet aussi des apprentissages ; par exemple les jeux vidéo peuvent développer certains réflexes, la coordination, les jeux collectifs aident à l’apprentissage de la socialisation… Jouer permet aussi d’évacuer certaines tensions, de se défouler, tout cela constitue une partie des aspects positifs du jeu.

Cependant il est vrai que l’on peut devenir « accroc », c’est-à-dire dépendant, au jeu. Où se situe la limite ?

Avant tout il est important que votre attention ne se focalise pas uniquement sur le temps passé devant l’écran au risque de devenir très vite une source de conflits permanent. Un jeune qui développe une addiction (quelle qu’elle soit) le fait dans le but d’apaiser certaines tensions, d’agir sur son ressenti. Maintenir le dialogue est donc important afin d’aborder d’éventuelles difficultés masquées par l’usage intensif du jeu vidéo par exemple. Difficultés relationnelles, amoureuses, familiale, scolaires, identitaires, existentielles…. le panel est large qui peut inciter la personne à se réfugier dans le jeu et dans l’addiction en général. Le plus souvent fort heureusement cela reste une solution transitoire. Justement parce que le dialogue est maintenu, parce que d’autres activités sont maintenues, parce que les relations familiales, amicales et amoureuses sont préservées, cela permet de trouver d’autres solutions plus adaptées que la solution addictive pour faire face aux difficultés existentielles.

Si vous avez le sentiment que la situation est si fortement ancrée qu’il est difficile pour vous de maintenir ou de rétablir ce dialogue, si vous avez le sentiment que votre fils a sur-investit le jeux vidéo au détriment de tous le reste, vous pouvez venir nous rencontrer, seul ou en famille, un professionnel vous accueillera pour faire le point sur la situation et vous aider (vous, votre fils, votre famille) à sortir d’une situation difficile.


 
Vous avez un doute ? Vous voulez en savoir plus sur tel ou tel produit ?
Vous pouvez poser votre ou vos questions personnellement ou anonymement.
 
   

Association MICHEL - Aide aux personnes toxicomanes, aux usagers de produits psycho-actifs et à leur famille
3 rue de Furnes - 59140 Dunkerque - Tel. : 03 28 59 15 79 - Fax : 03 28 21 26 65 - Ouvert tous les jours de 9 h à 17 h (Sauf le samedi de 9 h à 12 h)
Réalisation : www.agence-e-dock.com